L’accentuation
L’association
Technique
Pour toute remarque et suggestion sur le site : technicien de MNA
Dernière mise à jour 30 janvier, 2016
L’association
MON NOM ACCENTUÉ :
Les statuts Le bureau

Assemblée Générale

Les adhérents Adhérer

L’association, les motifs de sa création

Pourquoi avons-nous créé cette association en juillet 2004 ?

Notre nom de famille est ce qui nous rattache à nos origines. Il nous permet d’être reconnus en tant que personnes, en tant que citoyens et de ne pas devenir seulement des matricules. Nous le partageons avec notre famille, et, par ses caractéristiques il nous rattache à une région dont nous sommes issus.

Son écriture originelle, celle qui figure dans l’acte de naissance, est protégée par la loi. Sous l’Ancien Régime, dans un pays quasi totalement analphabète, les noms s’écrivaient « comme ils se prononçaient » et s’écrivaient donc de façon très variable. La Convention a mis fin à ces errements en décidant du principe d’immutabilité des noms du citoyen par sa loi du 6 fructidor de l’an II. Des lois plus récentes ont suivi les progrès de la technique en précisant de quelle façon il faut entendre cette protection (voir la page Les Lois) y compris lorsque le nom est écrit en majuscules. Si notre nom perd ses accents, il change de prononciation et perd ainsi son lien avec son origine et souvent avec son sens.

Nous sommes en tort quand nous utilisons une identité erronée sur un acte officiel. Le risque est en général léger d’avoir des ennuis pour avoir utilisé un document mal rédigé, mais nous avons des cas de personnes retenues à une frontière pour identité du permis de conduire différente de celle du passeport. On nous a aussi signalé de nous méfier de possibilités de refus des assurances d’assumer leurs responsabilités quand la victime et l’assuré sont une seule et même personne, identifiée sous deux orthographes différentes.

Nous sommes las de nous voir opposer de prétendues contraintes techniques, en fait très facilement surmontables comme le font déjà de nombreux personnes et organismes (voir)

Nous demandons le respect.